Le 5S c’est quoi ?

Au cœur du Lean Management, la méthode 5S fait partie de la boîte à outils. Qualité idéale pour contribuer à la démarche d’amélioration continue dans les organisations. Cette méthode d’organisation japonaise s’est largement diffusée au sein du monde industriel après sa mise en œuvre initiale par Toyota, mais elle peut s’appliquer aussi bien à un atelier qu’à un bureau.

La méthode 5S permet de nombreux avantages :

  • Améliorer l’ergonomie au poste,
  • Augmenter le niveau de la sécurité,
  • Renforcer l’efficacité des flux,
  • Rendre visible la disponibilité des moyens de production,
  • Mettre en place des règles de fonctionnement d’équipe.

La mission première du 5S est donc d’améliorer les conditions de travail.

Les objectifs à atteindre sont simples :

  • Travailler en équipe,
  • Installer des standards,
  • Démarrer la responsabilisation et la montée en compétence des personnes.

Les 5S reposent sur 5 actions :

Seiri : Supprimer l’inutile.

C’est-à-dire libérer de l’espace de travail. Délimiter l’espace production de l’espace stockage (en créant un magasin de stockage par exemple).

3 catégories pour supprimer l’inutile :

Seiton : Situer et ranger les choses.

Chaque chose à sa place. But : faciliter le travail, supprimer les risques d’erreurs, améliorer la sécurité, gagner du temps.

Seiso : Scintiller et nettoyer.

Mettre à disposition des équipements de nettoyage. Identifier les dysfonctionnements et s’approprier l’environnement de travail à enlever les contraintes au sein de l’atelier.

But : identifier les dysfonctionnements et s’approprier l’environnement de travail.

Seiketsu : Standardiser les règles.

Un standard est la meilleure façon de faire à un moment donné. Il permet de partager les bonnes pratiques.

But : créez un environnement de travail rigoureux et compréhensible par tous. Tout est identifié clairement sur le poste et à ses alentours. Je sais du premier coup d’œil si j’ai tout à ma disposition pour commencer mon travail.

En application :

  • Management visuel : partage des informations nécessaires.
  • Marquage au sol : afin de délimiter les espaces.

Shitsuke : Suivre

  1. Ne restez jamais figé
  2. Poursuivez vos propositions d’amélioration
  3. Redonnez-vous de nouvelles opportunités

Les avantages :

  • Faciliter la vue des problèmes
  • Avoir une meilleure réactivité
  • Assurer un suivi de performance pertinent
  • Mutualiser les équipements
  • Augmenter l’efficacité et la productivité des équipes
  • Améliorer les conditions de travail et le bien-être de chacun
  • Réduire les gaspillages de temps et d’énergie à chercher un document ou un outil
  • Réduire les risques d’accidents du travail

Les points de vigilance :

Comme souvent dans le cadre des méthodes d’amélioration continue, le succès du 5S repose beaucoup sur l’appropriation par les salariés ; cela doit devenir un réflexe de la part de chacun. Il est primordial d’investir ses salariés dans cette méthode afin de la faire accepter. Ce sont eux qui maîtrisent le mieux leur environnement. L’important est de leur donner du sens.

Catégories

Produit du mois

Étiquettes