Management visuel, par où commencer ?

Gagnez en performance grâce au Management Visuel

Destiné à faciliter la transmission d’informations entre vos collaborateurs, le management visuel vous permet de tenir à jour les indicateurs ou les objectifs, pour la réalisation de vos points quotidiens ou hebdomadaires. Vous pourrez ainsi rapidement détecter les problèmes et prendre, avec vos équipes, des mesures correctives. 

Ce management peut prendre plusieurs formes : tableau de bords, étiquettes, signalétique au sol…

Les objectifs de cette démarche sont simples :

  • Être au plus près des équipes
  • Faciliter la réactivité (mesures correctives)
  • Faciliter et simplifier la définition des objectifs.

Plus efficace que de longs textes explicatifs et des réunions interminables, afficher les indicateurs de performance à un vrai impact sur l’activité et les résultats.

1. Le tableau de bord partagé

Pour être efficace il doit être disposé à un point clé de l’atelier et compréhensible de tous en quelques secondes. Simplicité et clarté du tableau s’imposent.

Très visuel, il peut se composer d’outils pour faciliter la lecture :  des symboles, des graphiques, des couleurs, des pictogrammes ou des signes…

Pour vous accompagner dans la réussite de ce management, nous avons conçu et sélectionné toute une gamme de produits nécessaires :

Panneau de communication magnétique et/ou effaçable à sec, sur roulettes ou sur pieds, des points qualités, des affichages ou des cadres magnétiques…

Exemple de tableau de bord.

2. Établir des zones dans l’atelier

Pour être plus efficace établissez des zones dans l’atelier, grâce notamment au panneau de communication ou pupitre point qualité. Ces outils indispensables au 5S permettent de créer des zones d’informations et rangement d’outils pour une performance suivie et maîtrisé de vos indicateurs.

Poste de travail avec panneaux outillages & magnétique effaçable à sec. Disposez vos affichages grâce aux cadres magnétiques.

Panneau de communication pour atelier. Dispose d’un panneau magnétique et effaçable à sec pour écrire au velléda.

Les impacts
  • Facilite la mise en place de la communication visuelle en milieu industriel
  • Présente les indicateurs de performance de l’entreprise ainsi que les procédures
  • Suscite l’adhésion des collaborateur pour une meilleure performance globale

Nos produits :

Ensemble mural A4
Cadre affiche de sécurité
Cadre affichage magnétique
Les conseils de Performus :
  • Expliquer le pourquoi de la démarche
  • Faîtes adhérer vos collaborateurs
  • Présenter les objectifs
Vous cherchez à vous former ou former vos équipes au Lean Management ?

Gestion de l’amélioration continue : les 5 points clés pour réussir

Pour pouvoir évoluer constamment, la gestion de l’amélioration continue exige d’insuffler cet état d’esprit à l’ensemble des équipes et cela implique souvent un changement important des méthodes de travail.

L’un des objectifs de l’amélioration continue est notamment de passer d’un mode de gestion curatif à davantage de préventif. Il s’agit d’améliorer le fonctionnement d’une entreprise, en réduisant les gaspillages. Les but sont les suivants :

  • De meilleures conditions de travail pour les salariés,
  • Des clients plus satisfaits et donc plus fidèles,
  • Une meilleure collaboration avec les partenaires (fournisseurs, etc…).

Votre problème est que vous essayez de penser à ce qu’il faut apprendre à vos employés . Vous n’avez pas besoin de leur apprendre quoi que ce soit. Ce que vous devez faire, c’est aider les opérateurs à rendre leur travail plus facile. C’est cela votre travail.

Taiichi Ohno

1. Garantir une implication forte de la direction générale

La gouvernance est un des principaux facteurs clés de succès. Une impulsion de la direction générale n’est pas seulement idéale, elle est fondamentale si l’on veut que l’amélioration continue se déploie efficacement sur le long terme.

2. Impliquer les collaborateurs à tous les niveaux

Il s’agit ici de favoriser le changement en rendant compte des avantages et de faire changer l’avis des collaborateurs sans les « brusquer ». Il est essentiel que les équipes, voient et comprennent la l’envergure de ce qu’il est possible de faire dans le futur pour être plus performant.

3. Utiliser des faits et des données concrètes

Dans le cadre de l’amélioration continue, on ne peut agir que sur des choses tangibles et mesurables. Les différents types d’actions s’appuient systématiquement sur des faits concrets :

  • L’action curative qui intervient juste après un dysfonctionnement,
  • L’action corrective qui évitera que le dysfonctionnement ne se reproduise,
  • L’action préventive, qui doit idéalement à terme supplanter les autres actions pour permettre d’anticiper un éventuel dysfonctionnement.

4. Adapter la méthode à chaque contexte

Il existe différentes méthodes pour mettre en œuvre une démarche d’amélioration continue. Il est essentiel d’appliquer la bonne méthode à chaque problématique si l’on veut disposer de la piste de résolution adéquate. Elles peuvent être utilisées indépendamment et il est parfois intéressant de les utiliser combinées entre elles.

5. Agir selon les 4 étapes de la Roue de Deming

Pour pérenniser la démarche d’amélioration continue, l’idéal est de mettre en place le cycle PDCA (Plan, Do, Check, Act), c’est à dire en français : Planifier, Réaliser, Vérifier et Améliorer. Modélisé par la fameuse « Roue de Deming », qui permet de « répéter » constamment les actions :

  • Planifier : il faut fixer des objectifs précis et transparents si l’on veut être en mesure d’élaborer des plans d’actions clairs et compréhensibles.
  • Réaliser : la collaboration et le travail en équipe sont la clé pour partager les responsabilités et la motivation ; cela exige néanmoins de communiquer de manière régulière.
  • Vérifier : les résultats obtenus doivent être mesurés continuellement si l’on veut pouvoir évaluer l’impact des actions et initiatives mises en œuvre.
  • Améliorer : certains points peuvent toujours être améliorés, il faut donc continuer à communiquer et à challenger les équipes.

Les outils d’optimisation et de sécurisation des processus

  • La méthode Kanban,
  • La méthode des 5S,
  • La méthode Kaizen,
  • L’autodiagnostic,
  • La démarche Lean.

Maximiser les résultats de l’amélioration continue nécessite pour autant de ne pas s’éparpiller et de choisir les bons outils tout en maintenant une communication constante entre les équipes sur les différents plans d’actions en cours, idéalement au sein d’une plateforme collaborative de gestion de projet.

Pour récapituler l’article :

PERFORM Outil : la solution pour le rangement de vos ateliers

Découvrez notre gamme PERFORM Outil la gamme d’outillage spécialement conçue pour vous faciliter le quotidien :

  1. Gain de temps
  2. Rangement optimisé
  3. Management visuel clair et visible de tous

Chaque choses à sa place et chaque places à sa chose !

PERFORM Outils c’est la solution qui facilite votre rangement !
Retrouvez nos panneaux outillages spécialement conçu pour les outils de vos atelier. Rangez et retrouvez en un clin d’œil tournevis, clés, marteaux, mètres…

Positionnez ces panneaux sur vos meubles d’ateliers afin d’optimiser vos espaces de rangement. Panneaux outillages disponibles sur l’ensemble de nos gamme (dessertes, postes de travail, pupitres…).

Les indispensables de l’atelier…

Adaptez votre mobilier d’atelier en fonction de vos besoins. Chaque accessoires est disponible en option sur notre gamme PERFORM Expert.

  • Panneaux outillage
  • Affichage A4 des consignes de sécurité
  • Support outil (pour visseuse)
  • Bacs à becs pour le rangement des petites pièces
  • Tiroirs de rangement
  • Étagère coulissante
  • Panneau effaçable à sec
  • Barre d’accrochage pour spot lumineux
  • … 

La protection des outils informatiques

Protégez vos outils informatiques des coups mais aussi de la poussière. Pour cela nous proposons des accessoires adaptés :

  • Caisson de protection écran adaptable en hauteur
  • Caisson informatique avec clé
  • Étagère coulissante pour clavier
  • Tiroirs
  • Support écran 2D
  • Support écran 3D (permet de faire pivoter l’écran)

Pour plus d’informations :

Objectif 2021 : Nouveaux locaux pour PERFORM Industrie

Objectif 2021 : Nouveaux locaux pour PERFORM Industrie

En 2021, nous changeons de locaux.

Nous vous l’avons annoncé il y a quelques mois… Nous participons à un formidable projet grâce à notre partenaire Grand Châtellerault sur la construction d’un village d’entreprise.

A partir de Janvier 2021 retrouvez nos ateliers dans ces locaux situés derrière la pépinière d’entreprise René Monory ou nous sommes situés actuellement.

Une réelle opportunité pour PERFORM Industrie : « Moi, mon ADN, ce n’est pas de construire des bâtiments. C’est une opportunité exceptionnelle. Ça nous permet de rester sur le territoire et de disposer d’un outil adapté à notre développement. »

Éric Fumé

Suivez les travaux sur notre page Facebook

Le pupitre industriel en 4 étapes

Véritable atout de l’atelier le pupitre industriel peut servir de point de communication ou de point qualité dans vos locaux.

1. Choisissez les dimensions

Structures disponibles sur pieds et sur roulettes.

2. Sélectionnez les options de panneau

3 panneaux pour 3 utilisations différentes.

3. Ajoutez les options

Intégrez à votre établi l’aménagement qui vous sera nécessaire. Vous avez besoin de rangement ? Placer des étagères ou des blocs tiroirs facilement.

Des exemples d’aménagements :

4. Déterminez la couleurs de vos tubes

couleur-tube

Lean’ox par Perform Industrie

La Gamme Inox

Pour les industries pharmaceutiques, cosmétiques ou chimies fines nous avons créé la gamme Inox. En effet, ces industriels ont la nécessité d’avoir des environnements et espaces de travail propres soumis à des règles d’hygiène strictes.

Construits à partir de tubes et plans de travail intégralement en inox nos solutions conviennent à tous types d’ateliers. Entièrement modulables les produits Perform Industrie s’adaptent et sont évolutifs dans le temps.

Tous nos aménagements sont disponibles sur la gamme inox.

Les plus de l’Inox :

  • Protège de la corrosion
  • Limite les bactéries grâce à sa partie lisse
  • Plus résistant 

Lean Management : les étapes pour améliorer son atelier.

Le Lean management est un système d’organisation industrielle initiée dans les usines japonaises du groupe Toyota au début des années 70. L’objectif étant d’améliorer au mieux la performance des processus en exploitant les méthodes, techniques et pratiques déjà à la disposition des managers de la production industrielle.

La mission du Lean Management est d’atteindre l’excellence opérationnelle. Le juste-à-temps, la qualité à tous les niveaux des processus et la réduction des coûts sont ainsi au programme. La flexibilité est l’un des principes fondamentaux du Lean Management.

1ère étape : Initier une démarche

  1. Stabilité & Standardisation
  2. Le juste à temps et le JIDOKA (zéro défaut)
  3. Satisfaction totale client

La pensée Lean :

  • Quantifier la valeur du produit du point de vue du client
  • Identifier la chaîne de valeur pour mettre en évidence les gaspillages
  • Produire seulement ce que le client a commandé
  • Rechercher perpétuellement l’amélioration, en faisant la stricte qualité demandée par le client et en éliminant les gaspillages

Les types de Gaspillages :

  • Production excessive
  • Stocks excessifs
  • Défauts, déchets
  • Temps d’attente
  • Mouvements inutiles
  • Déplacements inutiles
  • Sous-utilisation des compétences

Pour démarrer sa démarche Lean il est conseillé de mettre en place la méthode 5S qui a plusieurs vertus. Elle est simple à mettre en œuvre, elle fédère les équipes, elle rend visible les progrès et on voit très rapidement les améliorations.

Le 5S c’est : Supprimer l’inutile ; Situer ; Scintiller ; Standardiser ; Suivre.

Chaque démarche de Lean Management est différente, il faut donc s’approprier sa démarche qui sera adaptée à son atelier de production.

« Votre problème est que vous essayez de penser à ce qu’il faut apprendre à vos employés -pour qu’ils travaillent mieux-. Vous n’avez pas besoin de leur apprendre quoi que ce soit. Ce que vous devez faire, c’est aider les opérateurs à rendre leur travail plus facile. C’est cela votre travail. »


Taiichi Ohno

Les objectifs:

Il existes également d’autres objectifs secondaires à cette démarche :

Les risques : S’arrêter ou abandonner la démarche en pleins chantiers Lean. Effectivement une démarche Lean nécessite du temps et de l’investissement, mais si vos efforts sont continus les bénéfices seront à la hauteur de vos attentes.

Notre conseil : Allez-y petit à petit, c’est-à-dire : commencez vos chantiers Lean par espace dans l’atelier. Chaque espaces sera alors réaménager un par un par chantier de 3 jours au plus,  ce qui enclavera un cercle vertueux au sien de l’atelier et n’empêchera pas la production.

2ème étape : Améliorer par les flux

Il existe plusieurs types de flux , les principaux sont : flux poussés, les flux tirés, FIFO et flux pièce à pièce.

L’amélioration des flux passe par :

  • Un approvisionnement des pièces et composants en juste-à-temps,
  • Une meilleure gestion de l’ordonnancement,
  • Une gestion des stocks adaptée,

On peut gérer un flux de pièces avec différentes méthodes comme le Kanban ou les doubles bacs par exemple.

Il est important, quand on démarre un chantier d’amélioration, de :

  • Faire un état des lieux précis de la situation initiale (en soulevant la principale problématique),
  • Projeter la situation finale idéale (quels sont les objectifs que l’on se donne),
  • Définir les éléments qui nous permettront de savoir si nous avons atteint nos objectifs,
  • Définir les indicateurs qui vont nous permettre de piloter nos actions.

 «L’amélioration continue est un état d’esprit qui vise à toujours faire mieux et à ne pas se satisfaire de l’existant »

Vous souhaitez vous former ou former vos collaborateurs sur le Lean Management ?

PERFORM Industrie se tient à votre disposition pour trouver ensemble la formation qui répondra au mieux à vos besoins.

PERFORM Expert : le catalogue des produits standards et personnalisables.

PERFORM Expert, du modulable optionnelle, 100% à ma mesure !

Une gamme ROBUSTE, ERGONOMIQUE, DESIGN, ECONOMIQUE.

PERFORM Expert, c’est le fruit de l’expérience clients de nombreuses années, ce nouveau catalogue vous propose des solutions d’aménagements, robustes, ergonomiques, design et économiques. En cette période si particulière, vous souhaitez réduire vos coûts et gagner en efficacité, PERFORM Expert a été conçu pour vous !

Construisez vos structures à partir d’une base standard (établi, desserte, rack Fifo) et ajoutez des options en tout genre : panneau outillages, de communications, tiroirs, niveaux de support, supports écrans, plateaux bois ou inox !

Le concept

1. Les mailles

Les mailles, chez Perform Industrie correspondent à une unité de mesure 600 x 400 mm. Cette unité est basée sur les dimensions des bacs aux normes européennes les plus utilisées dans l’industrie.

Tous nos produits sont conçus à partir de cette unité de mesure pour être modulable à l’infini.

Exemple de mailles :

Les mailles par PERFORM Industrie

Construisez vos produits modulable à l’infini en choisissant vos mailles et vos options !

Les options

Les options par PERFORM Industrie - aménagements ateliers

Les options correspondent aux aménagements que vous pouvez ajouter à votre structure : panneaux, barres, niveaux, poignées, portes sacs-poubelles, etc…

Ajoutez et retirez vos options selon vos besoins actuels.

Parmi ces options, le choix de finition de plan de travail ainsi que son revêtement (bois, mélaminé, acier galvanisé…).

Retrouvez ici un exemple des options possibles sur un poste de travail.

Quelques exemples d’options :

Poste de travail et dessertes standards.

Nos clients en parlent le mieux

« Avec PERFORM Expert, il n’a jamais été aussi simple de concevoir son produit, c’est du vrai mécano pour adulte sans soudure. » Jérémy, responsable amélioration continue.

Jérémy, Responsable amélioration continue.

« Je conçois les produits dont j’ai besoin et je les fais vivre au long de mes productions. PERFORM Expert me fait gagner du temps et de l’argent »

Nathalie, Chef de production.

Ne passez pas à côté de notre actualité,
suivez-nous sur les réseaux sociaux !

INFORMATION : Subvention jusqu’à 50% des équipements de protection

subvention-équipement-protection

« En cette période de pandémie, la CARSAT peut subventionner vos équipements de protection au travail jusqu’à 50 % HT de vos investissements »

A partir du lundi 18 mai, dans ce contexte exceptionnel de la crise sanitaire, les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants pourront bénéficier de la subvention « Prévention COVID » que l’Assurance Maladie – Risques professionnels met en place pour aider les entreprises à mettre en œuvre les mesures préconisées par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du virus.

Cette subvention « Prévention COVID » destinée aux entreprises de 1 à 49 salariés et aux travailleurs indépendants (sans salariés) dépendant du régime général, permet de financer jusqu’à 50 % HT d’investissement (avec un minimum de 1 000€ HT) réalisé entre le 14 mars et le 31 juillet 2020. Le montant de la subvention versée est limité à 5 000 € par demande.

Les mesures financées sont de deux catégories :

Des mesures barrières et de distanciation tels que du matériel pour :

  • Isoler le poste de travail (pose de vitre, plexiglas, cloisons..),
  • Permettre de guider et faire respecter les distances (poteaux, barrières, locaux additionnels…),
  • Communiquer visuellement sur les consignes (écrans, tableaux, support d’affiches, affiches).

Des mesures d’hygiène et de nettoyage comme les installations permanentes ou temporaires permettant le lavage des mains et du corps.

A noter :

Si une mesure barrière d’isolation ou de distanciation est mise en place (masques, gel hydro alcoolique, visières) cela pourra également être financé.

Pour bénéficier de la subvention, il suffit de télécharger et remplir le formulaire de demande disponible sur ameli.fr/entreprise et de l’adresser par mail à la caisse régionale de rattachement (Carsat, Cramif ou CGSS) de l’entreprise avec les pièces demandées.

La subvention sera versée en une seule fois par la caisse régionale après réception et vérification des pièces justificatives.

La demande devra être envoyée à la caisse avant le 31 décembre 2020.

Consultez les conditions d’attributions